Page Presse Emploi Webzine FacebookTwitter Contact

Newsletter :

Januibe Tejera
Todo Mezclado - pour orchestre symphonique avec soliste

Tejera -Photo - Credit Zhora OPOKO-480x100


Le Compositeur

Compositeur et créateur de spectacle, le franco-brésilien Januibe Tejera construit son langage jouant sur la frontière du langage musicale et les arts de la scène, envisageant l’expérience de l’écoute musicale toujours comme un art total. Son écriture se nourrit et se forge de ces liens avec le théâtre et l’univers des musiques de tradition orale, différents univers qui l’accompagnent tout au long de son parcours.
Jouée par des interprètes de renommée tels que l’Ensemble Intercontemporain, l’Ensemble Ictus, l’Ensemble TM+, l’Orchestre Philharmonique de Radio France ou encore la Camerata Aberta, sa musique fait partie de la programmation des principaux festivals et événements en Europe et en Amérique. Primées aussi bien en France qu’à l’étranger (Prix latino-américain de Música Electroacoustique, Fondation Salabert, la Fondation Nadia et Lili Boulanger, le Ministère de la Culture du Brésil, le Prix San Fedele, le Prix Franz Liszt…) il est diplômé de composition musicale au CNSM, il a pu profiter de l’échange avec diverses personnalités et sa pensée musicale a été fortement marquée par les rencontre avec Gérard Pesson, Georges Aperghis et Flávio Oliveira.


Œuvre
Titre : Todo Mezclado – pour orchestre symphonique avec soliste
Durée : 13 min
Date de création : 2013


Dans « Todo Mezclado » commence mon travail sur le métissage des traditions musicales, travail qui viendra plutard rencontrer la notion des folklore imaginaire. Todo Mezclado est une partition pour voix et orchestre basée sur le texte “Son Numéro 6" du poète cubain Nicolas Guillén. La pièce s’appuie sur cette poésie incantatoire et rythmée, au fort contenu politique, symbole même de la vie de Nicolas Guillén, poète et activiste dans diverses révolutions autant en Europe qu’en Amérique Centrale.
Basé sur la structure du poème, elle se divise en cinq mélodies, chacune prenant en toile de fond une tradition musicale des rumbas cubaines (Yambu, Guaguanco et Columbia), ainsi que différents éléments de cette tradition musicale : l’utilisation rythmique de la voix (qui dénote aussi le travail de Nicolas Guillén), les traditions musicales de la Péninsule Ibérique, des esclaves noirs et des peuples amérindiens. Todo mezclado veux dialoguer avec la notion de culture généraliste qui marque notre époquel, ou toutes ces traditions se rassemble dans l’imaginaire contemporain. Par un inévitable regard sociologique elle chante ces traditions futurs et passé ou tout se construit du metissage, toujours, tout mélangé, tout mélangé.

Informations
www.januibetejera.com



Composer

Januibe Tejera denotes by a work that find is source in treatral written, oral tradition of music and psychoacoustics, different universes that accompanied him throughout his career. His music, performed by prestigious performers such as the Ictus Ensemble, Ensemble Interconteporain, the Orchestre Philharmonique de Radio France and the Open Camerata, is part of the programe of the major festivals and music events in Europe and America as the Présences Festival, Musica Nova Festival, Darmstadt Festival or the Milano Musica Festival. Januibe Tejera was recognized several times with awards, fellowships and commissions, among which are the Staubach Honorary Award, the San Fedele Prize in Milan, or an artist member of
the Casa de Velázquez - Academy of Arts of France to Madrid. M. Tejera studied at the Conservatoire National de Musique Supérieure de Paris, an institution which he left with the first prize in musical composition, and completed his training with the
IRCAM Cursus.


Work

Commissioned by Radio France for the Philharmonics Orchestra, Todo Mezclado is a cycle of 5 songs for soprano and orchestra, based on the poem Song 8 from the Cuban poet Nicolas Guíllen.This is my first work where traditional music connects with my personal techniques. In Todo Mezclado, it is the world of the Traditional Rumbas Cubanas (Yuambú, Guaguanco and Columbia) that is explored, a diverse and complex model of musicals forms and structures, along with the characteristics of Nicolas Guillen’s text. After listening and analyzing, I extract some concepts from the language of rumbas, such as harmonies, melodies, textures, orchestrations, or simply instrumentation, all elements that come out and invade my musical universe. In some same, this idea is also the central concept of the text – Song 8. In his poem, Nicolas Guillén talks about « mestisage », to be together, mixed (todo Mezclado – everything together).

Information
www.januibetejera.com

Futurs Composés, réseau national de la création musicale • 9 rue Edouard Vaillant 93100 Montreuil • +33 1 77 32 23 19 +33 6 37 57 19 59 • contact@futurscomposes.com